Travailler à l’étranger


    Vous souhaitez exercer la médecine à l’étranger.

     

    Au préalable, vous devrez solliciter des informations à l’étranger

    Il y aura lieu d’obtenir la reconnaissance de votre diplôme de docteur en médecine auprès de l’instance étrangère compétente (équivalent du ministère de la Santé) dans le but de vous inscrire à l’Ordre des médecins du pays de destination et pouvoir exercer en toute légalité.

    Vous devrez prendre contact avec ces deux institutions pour connaître les documents requis afin de constituer les dossiers de reconnaissance et d’enregistrement à l’Ordre.

     

    Vous devrez solliciter divers documents en Belgique

    à savoir:

    → un certificat de conformité européenne de votre diplôme belge ; 

    → une attestation de bonne conduite professionnelle de l’Ordre des médecins, stipulant que vous n’avez pas fait l’objet de poursuites et sanctions disciplinaires pendant votre pratique ;

    → une attestation d’inscription à l’Ordre des médecins ;

    → un extrait de casier judiciaire.

     

    Où se procurer ces documents ?

    → le certificat de conformité européenne auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles

    → l’attestation de bonne conduite professionnelle et d’inscription à l’Ordre des médecins (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

    → l’attestation d’inscription à l’Ordre des médecins (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

    → l’extrait de casier judiciaire auprès de l’administration communale

    Attention, tous ces documents devront être traduits et légalisés, ainsi que les copies de diplômes.

     

    Devez-vous rester inscrit à l’Ordre en Belgique ?

    Vous avez 2 possibilités :

    1. vous maintenez votre inscription au tableau de l’Ordre. Dans ce cas, la cotisation annuelle doit être acquittée dans son intégralité. Vous devrez également faire en sorte que le courrier qui vous sera adressé par notre conseil vous parvienne ;

    2. vous sollicitez l’omission de votre nom du tableau. Il en résultera :
      - que vous ne serez plus autorisé à exercer la médecine en Belgique sous quelque forme que ce soit ;
      - que vous ne devrez plus vous acquitter de la cotisation à l’Ordre.


    Si, ultérieurement, vous souhaitez reprendre des activités en Belgique, une réinscription reste toujours possible moyennant de nouvelles formalités d'inscription, à savoir : remplir un nouveau formulaire d'inscription, fournir un extrait de casier judiciaire datant de moins de 3 mois et une attestation d'honorabilité établie par l'autorité étrangère habilitée du pays de votre provenance.

    Veuillez noter que votre numéro INAMI restera inchangé et qu’il sera réactivé au moment de votre réinscription.

    En cas de désinscription, veuillez nous faire parvenir le formulaire en attaché (par e-mail ou courrier).

     

    Qu’en est-il de vos dossiers médicaux ?

    Nous vous rappelons que conformément à la législation en vigueur d'une part et au Code de déontologie médicale d'autre part, les dossiers qui ne seraient pas remis directement aux patients ou à un confrère désigné devront être conservés et rester accessibles pendant 30 ans. Nous vous serions reconnaissants de nous préciser les mesures que vous prendrez en l’espèce, de manière à ce que nous puissions renseigner au mieux, le cas échéant, d’anciens patients qui nous contacteraient.

    Tel 02 771 24 74 - Fax 02 772 40 61